L'Association Nationale des Investisseurs Touristiques, présidée par M. Fouad Chraibi depuis juin 2015, a eu pour vocation, l'accompagnement et le soutien permanent et efficace de la nouvelle politique touristique du Maroc. M. Chraibi est associé à un Vice-président Général, M. Omar Kabbaj, Président Directeur Général de Interedec, promoteur et opérateur dans le tourisme depuis plus de 30 ans.

L'ANIT a pour objectif principal de mener des actions ciblées afin d'encourager les flux d'investissement dans le secteur touristique. Elle constitue une nouvelle instance de réflexion, de propositions et de négociations sur toutes les questions relatives à l'investissement touristique au Maroc.

Face aux enjeux du secteur du tourisme au Maroc, les principaux acteurs de la nouvelle économie touristique marocaine se sont regroupés en mai 2010, en créant l’Association Nationale des Investisseurs Touristiques, l’« ANIT ». Notre volonté est de mettre en place un dispositif de représentation professionnelle constituant un interlocuteur unique et légitime. Nous pouvons compter, pour la réalisation de cet objectif, sur les 50 milliards de dirhams d’investissements de ses membres, réalisés ou en projets.

Depuis notre création, nous nous sommes assigné un programme d’études et de travaux sur le secteur des investissements touristiques aujourd’hui en crise. L’ANIT a ainsi recensé les différents obstacles ou faiblesses des dispositifs existants et, d’autre part, proposé diverses recommandations pour la mise en œuvre de la Vision 2020, chacune disposant d’un plan d’action concret et détaillé.

Pour mener à bien sa mission, plusieurs commissions dédiées ont été créées et ont produit avec l'aide de bureaux d'experts spécialisés, plusieurs études et rapports qui ont permis d'entamer des discussions avec les autorités de tutelle pour faire avancer les sujets qui préoccupent les membres de l'ANIT. Ceci a permis de régler quelques uns des problèmes soulevés par les membres de l'ANIT (exonérations TVA, RIPT, etc...).

Un important travail a été accompli par les équipes de l'ANIT pour l’essor de l’investissement touristique. Le bureau sortant de l’ANIT a ainsi proposé aux autorités des dispositifs intégrés pour la stimulation de l’investissement touristique, en accompagnement de la refonte de la charte de l’investissement. Le bureau a également suggéré la mise en place de mécanismes fiscaux spécifiques pour les grands projets structurants tels que les stations Azur, ainsi que pour la dynamisation de la RIPT. Ce travail se poursuit...